Libre-penseur, rationaliste et humaniste, je me définis comme un optimiste
qui a une grande foi en l'Homme et ses capacités à faire du bien, mais ne néglige pas
les dangers que peuvent générer tous les obscurantistes du monde entier...

mercredi 26 janvier 2011

Avis aux journalistes

video

C'est cette vidéo là qui m'a fait sortir de mes gonds, les deux minutes de l'intervention montrent une qualité exceptionnelle d'analyse et de synthèse de la part de la dame au téléphone, des demandes claires et précises, un cri du cœur qu'on ne peut que admirer et respecter, et voilà que notre cher présentateur, qui était aussi en charge d'interviewer un des candidats les plus sérieux à la présidence du pays, le Dr Moncef Marzouki, le voilà avec la superbe idée de lui demander si elle cuisinait(sic). Je crois que là on peut facilement écrire une thèse sur les différentes explications à cette question existentielle, en commençant par la simple misogynie jusqu'à la simple débilité profonde!

Vous croyez que c'est une exception? Non, loin de là, essayez juste de suivre en entier une conférence de presse d'un responsable Tunisien: aucune qualité dans les questions, ils colportent des rumeurs et veulent que les responsables y répondent, n'ont  aucune connaissance du domaine en question, font du populisme, on n'arriverait jamais à les distinguer d'un simple citoyen à qui on a demandé de poser une question à un responsable.

Je crois que c'est surtout du au fait, que ces même journalistes, dépassés pendant la révolte par les "citoyens-journalistes", ont cru bon -au lieu d'essayer de s'améliorer- de niveler par le bas, de récupérer leur questions et leurs analyses chez les facebookers et les twitteurs. S'il est compréhensible que 23 ans de censure ait fait autant ravages, il est inadmissible qu'ils n'essayent pas de se libérer chaque jour un peu plus, mais malheureusement c'est exactement cle contraire qui est entrain de se passer !

Au delà des conférences de presse, nos chères journalistes ont aussi la lourde tâche d'interviewer les hommes politiques, qu'ils soient de l'opposition qui a refusé de participer au gouvernement transitoire, celle qui a accepté ou bien ceux du RCD, et on ne peut être que désolés en voyant leur médiocres prestations, on a l'impression que personne n'a lu le moindre programme de ces hommes politiques (si si, ils ont des programmes), qu'ils n'ont aucune information fiable sur leur parcours, croient que leur alliances n'ont aucune importance, ils n'ont aucune vision à long terme ni de la politique ni de la société, jamais on verra un journaliste poser des questions sur les vrais clivages de la société, aux aboies, ils sont généralement dans la connivence et la sympathie, posent des questions incluant déjà les réponses, bref un désastre total !

Je lance donc cet appel aux journalistes:

- Bossez vos dossiers
- Renseignez-vous sur vos invités
- Ne posez pas de questions débiles
- Soyez objectifs
- N'ayez pas peur des hommes politiques
- Ayez une vision globale de la politique en Tunisie
- Posez les questions qui fâchent: celles qui obligent l'homme politique à affirmer ses choix et non celles qui fâchent tout court

J'en oublie certes des recommandations, mais n'oubliez pas que vous êtes désormais les "garants" de cette révolution quand tout le monde retournera à la normale, ne laissez pas les "citoyens-journalistes" faire votre travail, le quatrième pouvoir doit prendre ses responsabilités, sinon les cinquième sera dans l'obligation de bouger au risque de noyer encore plus l'économie déjà vacillante de ce pays!

à bon entendeur!

3 commentaires:

  1. J'ai fait le même constat sur la médiocrité et l'absence de professionnalisme de la majorité des journalistes tunisiens. La seule solution à mon avis : libérer davantage les ondes. Les médias qu'on sont hérités d'un système pourri. Comme il y a besoin de renouveler la classe politique, il faut renouveler la classe médiatique.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai vue cette vidéo et la question stupide et bette du journaliste, je l'ai reçu comme une gifle, j'avais qu'une seule envie casser mon portable et pourtant je ne suis pas colérique, à ce point nos journalistes ignorent le niveau intellectuel de la population?!!!, alors c'est des ignorants professionnels.
    Ce monsieur risque d'avoir une crise cardiaque s'il discuterait avec ma mère âgée de 70 ans.
    Mais qu'es que cette misérable attitude hautaine envers les citoyens, se sont ces journalistes qui salissent notre image, ils nous présentent comme des simples d'esprit.
    Il dit exception!!! qui lui a donner le droit d'insulter mes compatriotes alors que tout les peuples arabes nous admirent?
    Je vis en Suisse et touts les journaux du pays ont reconnu incontestablement notre haut niveau intellectuel et croyez moi, je me sent fier fier fier et voila que ce journaliste essaye de me voler ma fierté. rabbi isamhou

    RépondreSupprimer
  3. Le commentaire du journaliste est ridicule et médiocre ...il n'a aucun sens de respect....c'est comme si il demande à la femme de s'occuper de la cuisine et laisser les hommes résoudre les autres problèmes!

    RépondreSupprimer

قبل ما تعلق على التدوينة تعمل مزية ترحّم على روح الشهداء و أشكر الثورة المباركة اللي خلاتك تنجم تكتب أش تحب منغير ما تبدى تتلفت وراك شكون قاعد يقرالك، تذكر زادة اللي كان أنا نسكت و إنت تسكت البلاد تعاود تدخل في حيط، لذا عبّر أختي/خويا بكل حرية و بكل مسؤولية