Libre-penseur, rationaliste et humaniste, je me définis comme un optimiste
qui a une grande foi en l'Homme et ses capacités à faire du bien, mais ne néglige pas
les dangers que peuvent générer tous les obscurantistes du monde entier...

mercredi 6 avril 2011

Bilan à mi-chemin des acquis de la révolution

Ne pouvant plus supporter ces appels à la "deuxième révolution" qui fleurissent un peu partout sur le net, ni ces appels au calme absolu comme si le pays était devenu le plus démocratique du monde, j'ai décidé de faire un petit inventaire des acquis de la révolution et des points qu'il faudra arracher au gouvernement actuel.


+ Fuite de Ben Ali, fin de la main mise du clan familial sur l'économie
+Amnistie générale, voulue depuis des dizaines d'années, libération des prisonniers, retour des exilés
+ Dissolution du gouvernement et son remplacement par des nouveaux non liés au RCD
+ Dissolution du parlement et du Sénat
+ Élections d'une assemblée constituante le 24 Juillet
+ Nouveau code électoral (en cours de validation)
+ Nouvelles lois pour la presse (en cours aussi)
+ Levée totale de la censure sur internet
+ Libération des médias
+ Liberté de rassemblement (sauf exception)
+ Légalisation de 51 partis


- Absence de procès publiques pour les piliers de l'ancien régime (au niveau politique)
- Absence de procès publiques pour les corrompus de l'ancien régime
- Aucune information n'a filtré à propos des meurtres au cours de la révolution (320 morts, snipers, ouverture des prison etc..)
- Aucune information fiable sur la déroulement de la journée du 14 Janvier
- Le maintien de la police politique
- Le maintien de la même politique policière: Grossièreté, répression, passage à tabac des manifestants
- Absence totale de reformes des médias, qui restent toujours pro-gouvernement
- Une opacité troublante sur les manières de faire du gouvernement
- Une difficulté d'accès à l'information, communication proche du zéro du gouvernement
- Une dégradation notable de la sécurité (alors que personne n'a été officiellement viré) et un ralentissement de la vie économique





C'est une liste non exhaustive certes, mais elle est là pour rappeler aux nouveaux révolutionnaires qui vivaient dans leur bulle et ne savaient pas de quoi souffrait vraiment le pays de se remettre en question, et aux anciens "complices" (par le silence au moins) que le chemin est encore long avant l'instauration de la démocratie en Tunisie.


à bon entendeur!

3 commentaires:

  1. J'aime bien ce bilan objectif. Je pense que sans vouloir se situer du côté des "bisounours de la révolution" ou du côté des "déçus de la révolution", on peut dire que le bilan intermédiaire de la Révolution tunisienne montre qu'il y a certes encore à faire mais que bcp a déjà été fait et que c'est plutôt dans le bon sens qu'on évolue. Mais s'en satisfaire serait régresser et donc il faut continuer le combat, sur le plan juridique en particulier aucune révolution n'a jamais abouti à un changement drastique en 2mois et demi, on ne récoltera les fruits de tout ca que dans un an minimum.

    RépondreSupprimer
  2. en france il a fallut plus de 100 ans pour avoir la vrai démocratie ,alors que jusqu'aujourd'hui il y a des gens qui se bat tous les jours pour la maintenir des extrémistes politiques et aussi des extrémistes religieux que se soit catholique ou islamiste ou judaïque .vous êtes qu'au début ne faite jamais confiance à l'être humain il est capable de pire ,dieu merci il existe son bon coté aussi.

    RépondreSupprimer

قبل ما تعلق على التدوينة تعمل مزية ترحّم على روح الشهداء و أشكر الثورة المباركة اللي خلاتك تنجم تكتب أش تحب منغير ما تبدى تتلفت وراك شكون قاعد يقرالك، تذكر زادة اللي كان أنا نسكت و إنت تسكت البلاد تعاود تدخل في حيط، لذا عبّر أختي/خويا بكل حرية و بكل مسؤولية