Libre-penseur, rationaliste et humaniste, je me définis comme un optimiste
qui a une grande foi en l'Homme et ses capacités à faire du bien, mais ne néglige pas
les dangers que peuvent générer tous les obscurantistes du monde entier...

vendredi 6 janvier 2012

Engagez-vous


L’idée d’écrire cet appel à l’engagement m’est venue à l’esprit quand j’ai eu la chance de rencontrer Gilbert Naccache pour la première fois pour une longue entrevue, il était l’invité de notre association, on était cinq à l’attendre, il s’était assis et moi j’éprouvais beaucoup de fierté à le rencontrer, car derrière ce visage fatigué et ce corps tremblant, je voyais une grande Histoire, il traînait derrière lui 40 ans de lutte acharnée contre le despotisme, des longues années de prison et plusieurs livres, chose exceptionnelle en Tunisie et même dans le monde.
A la question “Parlez nous de vous et de votre engagement”, il avait répondu, et là j’espère ne pas avoir trahi le sens: “Mais on s’en fout de mon parcours, ce qui compte aujourd’hui c’est vous, jeunes qui vous engagez dans la société civile, c’est cette expérience qu’on a envie de connaître et de partager!”

Alors, pour faire court, et sans tomber dans des particularités, voilà ce que l’engagement citoyen (associatif en particulier) m’a apporté.

Depuis Janvier 2011, j’ai rencontré de nouvelles personnes, j’ai appris à travailler en équipe, j’ai compris que j’étais doué pour certains trucs mais pas pour d’autres, j’ai connu de futurs députés et de futurs ministres, j’ai rigolé un bon moment avec le futur président de la république, j’ai appris à animer des débats politiques, j’ai appris à servir le thé et le café avec le sourire, je me suis démonté le dos en rangeant les chaises et les tables, j’ai mis des t-shirts ridicules, j’ai du écrire des articles sous la menace et la torture psychologique, j’ai rencontré des gens exceptionnels, j’ai voyagé à Redeyef juste pour faire une interview, je ne me suis pas fait rembourser pour le voyage, j’ai appris à faire du montage vidéo, j’ai appris à faire du montage audio, j’ai fait des interviews filmées/téléphoniques sans prendre rendez-vous, j’ai fait des nuits blanches pour finir les tâches qui m’étaient assignées, je me suis fait engueuler, j’ai appris à me faire critiquer sans me fâcher, j’ai appris à proposer des projets qui n’intéressaient personne, j’ai écrit des articles que personne n’a lu, je connais par coeur les noms des partis présents à l’assemblée, je connais la moitié des visages qui y siègent, je sais faire la différence idéologique entre Watad, Mawad, 3awd, j’ai mangé du couscous dans le local d’un parti politique, j’ai rencontré des gens exceptionnels, j’ai appris à mettre en avant mes qualités et limiter les dégâts de mes défauts, j’ai compris l’importance du travail en équipe, j’ai passé 14h à dépouiller pendant les élections, j’ai passé 24 h à boire du café, j’ai assisté à des formations à des heures pas possibles, j’ai eu des discussions interminables avec toutes les idéologies possibles et imaginables, j’ai pris la mesure des limites de nos propres pensées et nos propres visions, j'ai mené à bien des projets ambitieux, j'ai foiré plein de projets réalisables, je me suis découvert des qualités et des défauts enfouis.



Bref, je me suis connu, j’ai connu les tunisiens encore plus, le tout en ayant le sentiment d’avoir servi mon pays, alors jeunes, si vous voulez servir votre pays tout en vous “élevant” personnellement, alors engagez vous, faites le pour votre famille, pour votre quartier, pour une cause qui vous tient à coeur, pour votre pays, c’est le moment ou jamais!

8 commentaires:

  1. je sais faire la différence idéologique entre Watad, Mawad, 3awd:
    j'arrive pas a les différencier donc si vous voulez rédiger un post pour plus d'explication.

    RépondreSupprimer
  2. ceci confirme qu'on peut tjr trouver une bonne graine dans une grande merde..car vu ton historique sur fb, ta place n'est nulle autre que dans les chiottes.

    j'aurai bien voulu signer en mon nom, mais on ne peut le faire via un compte fb.

    RépondreSupprimer
  3. Anonyme 1 :

    La famille Watad est une famille un peu maoiste sur les bords, pense que la Tunisie est semi-féodale semi-colonisée, d'où le "chebh-chebh" (chebh mosta3mer chebh i9ta3i)

    Mawad = Branche conservatrice et identitaire
    3awad = branche syndicale

    RépondreSupprimer
  4. Anonyme 2: Ta place, ou du moins celle que tu t'assignes, n'est autre que de suivre la merde, ce qui est encore plus merdique que d'être une grande merde !

    RépondreSupprimer
  5. Le Watad a commencé surtout comme mouvement tiers-mondiste, ,influencé par le maoisme. Une branche du Watad a refusé de quitter le travail estudiantin pour se concentrer sur l'université et les syndicats (Wataj dont Abid Briki et Chokri Belaid) , une autre partie est plus ancrée dans le nationalisme arabe (3awad de Abderrazek Hammami et Mohmamed Jmour) , une autre branche est franchement maoiste au début, puis devenue trés identitaire limite islamisée (mawad dont fait partie le père de Tarek Kahlaoui) , et puis le Watad lui même (dont fait partie Tayeb Bouaycha). 3awad a son propre parti (el3amal elwatani eldimo9rati) , mawad mfarr9ine , cpr, nahdha, panarabes nasseriens, watad + wataj une grande partie menhom da5ltou lel "7araka" , le parti patriote démocratique dont le S.G est Chokri Belaid. Et y a ceux restés en dehors :)

    Sinon, ce que j'ai retenu de ton article : couscous, thé, café. J'aimerais bien que tu me serves du thé moi :D :D
    Big Up!

    RépondreSupprimer
  6. je me suis branlé en public , j ai enculé un nègre, je me suis frotté à un mec , j'ai mis mon nez dans les aisselles d'une ouvrière , j'ai pissé dans mon lit , j'ai embrassé une nikabitch , j'ai vu un porno halal

    RépondreSupprimer

قبل ما تعلق على التدوينة تعمل مزية ترحّم على روح الشهداء و أشكر الثورة المباركة اللي خلاتك تنجم تكتب أش تحب منغير ما تبدى تتلفت وراك شكون قاعد يقرالك، تذكر زادة اللي كان أنا نسكت و إنت تسكت البلاد تعاود تدخل في حيط، لذا عبّر أختي/خويا بكل حرية و بكل مسؤولية